La punaise de lit un fléau maitrisable

La punaise de lit : un fléau maîtrisable

Une espèce que l’on croyait disparue

Cette espèce que l’on croyait disparue a refait son retour en France à la fin des années 90. Ce sont les flux de voyageurs qui expliquent en grande partie la propagation des punaises et l’Euro de football qui se tiendra en France en juin risque d’amplifier le phénomène.

La présence de punaises de lit dans un appartement peut provoquer un problème de santé publique (allergies cutanées) mais aussi des nuisances psychologiques pour les habitants contraints de cohabiter avec ce parasite.

Traitement punaise de lit

La lutte contre la punaise de lit est rendue difficile par plusieurs facteurs : sa petite taille qui lui permet de se glisser dans les moindres interstices (plinthes, bois de lit…) ; Sa capacité à jeûner jusqu’à 3 mois qui lui permet de survivre de longues périodes même en l’absence de « victime » ; Et enfin sa reproduction rapide puisqu’on estime à 500 le nombre d’œufs que pondra une femelle au cours de sa vie.

Même si elle parait faite pour la survie la punaise n’est pas pour autant indestructible et il existe plusieurs méthodes pour éliminer les infestations de manière durable.

La maîtrise des punaises nuisibles

Des méthodes de traitements efficaces

Dans un premier temps, comme tous les insectes, la punaise est sensible aux variations climatiques extrêmes (-15°C ou +55°C). Si des méthodes permettant de maintenir un logement à de telles températures suffisamment longtemps pour exterminer les punaises existent, elles sont néanmoins peut adaptées à l’habitat collectif puisqu’elles nécessitent l’inoccupation du logement pendant plusieurs jours.

La solution la plus adaptée est un traitement chimique par pulvérisation ou par poudrage. Après avoir validé le diagnostic de présence des punaises, il s’agit de rependre un insecticide volatile qui viendra déloger les punaises au cœur de leur cachette.

Une fois les punaises éliminées, il existe des dispositifs permettant de protéger les chambres afin d’empêcher leur réapparition.
Enfin, il est toujours bon de rappeler quelques bonnes pratiques pour empêcher la propagation des punaises :

  • Ne pas chauffer à plus de 20°C
  • Éviter le papier peint dans la mesure du possible
  • Laver régulièrement les draps à haute température
  • Jointer les fissures et les fentes avec du silicone